Comprendre le Bitcoin en 2022

Lecture 10 minutes
Bitcoin
Le bitcoin : 1ère cryptomonnaie - ©EivindPedersen, CC0 Creative Commons

Le bitcoin est une cryptomonnaie qui a ouvert le champ des possibles grâce à son concept de décentralisation. Un fossé a été creusé, les monnaies fiduciaires sont distinguées de la cryptomonnaie qui n’a rien avoir avec la propriété étatique. Le concepteur de ce système monétaire s’est vaporisé, nous avons uniquement un nom qui peut en effet représenter une équipe de deux ou plusieurs personnes : Satoshi Nakamoto.

Le ou les créateurs du Bitcoin ont dévoilé en 2008 le concept de la blockchain qui va de pair avec le système sur lequel est gravé l’écosystème de la cryptomonnaie. Le livre blanc, contenant les informations les plus précieuses à propos de la conception de l’écosystème, est publié en 2009.

Qu’est-ce que Bitcoin ?

Au départ, Adam Back crée un protocole de filtre anti-spam. En donnant la possibilité de prouver une quantité de travail informatique réalisée, la quantité de spams est amoindrie. L’idée apparaît en 1990 et se dévoile plus tard sous le nom de HashCash. Le filtre anti-spam est devenu par tous les moyens la proof-of-work (preuve de travail) de Bitcoin.

En réalité, les billets de banque émis par une banque centrale sont un concept assez récent datant du 20e siècle en France, et du 19e dans l’empire Britannique. À l’origine, les monnaies ont toujours été décentralisées. Aujourd’hui, l’arrivée de la cryptomonnaie n’est que la continuité d’idées diverses apparaissant pour modifier le cours des événements, et la continuité de l’avènement du numérique et des nouvelles technologies.

Une partie de la population remet en question les monnaies fiduciaires et remet sur la table le sentiment de la projection de la confiance. Nous avons tous augmenté notre rayon de confiance, aujourd’hui nous parvenons à appuyer l’idée de quelqu’un que nous ne connaissons pas réellement tandis qu’auparavant cet acte aurait été impensable. La notion de colonie et les sentiments d’appartenances expliquent cette mise en confiance (nation, culture, tradition, vision de la vie, etc.).

Pour prouver l’authenticité d’un billet de banque, ce dernier à besoin d’hologramme, de filigrane ou encore d’impression en relief, de fil de sécurité, d’une bande iridescente, des contrôles, en plus du numéro de série, qui permettent de différencier les vrais des faux.

Bitcoin est basé sur un principe beaucoup plus simple : un CV, soit un numéro qui montre tous les portefeuilles (comptes numérotés) par lesquels sont passés le bitcoin, numéro inscrit en plus du numéro de série du minage originel. Tout ceci inscrit sur la blockchain pour n’en perdre aucune information.

Les alternatives coin

Communément nommés les Alt ou Altcoins, ce sont les actifs financiers naissants jour après jour sur le tracé du bitcoin. Ces monnaies décentralisées sont mises en circulation sous des concepts bien précis par des entreprises qui mettent en avant leurs nécessités. En revanche, les Alt n’existent pas sans le Bitcoin. Tous les traders le savent, le cours du Bitcoin est la référence de ceux qui suivent de près ou de loin l’écosystème de la blockchain. Les Alt sont pré-minés, mais sont surtout créés pour former des modèles de financement pour les entreprises.

Bitcoin Vs Altcoins
Altcoins Vs Bitcoin – ©WorldSpectrum, CC0 Creative Commons

L’évolution de Bitcoin

Bitcoin a rempli la nécessité d’avoir une finance non étatique et la moins corruptible possible. Combien de temps reste-t-il avant que bitcoin soit titrisé ? Bien que bitcoin soit titrisé à bien des égards, la culture des populations peut être un ralentisseur de ce processus. En d’autres termes, la volatilité de l’actif peut souvent freiner les individus à placer de l’argent, or la façon d’adopter ce genre de monnaie serait de ne pas se laisser aller par les émotions et garder bouclé son wallet.

C’est un comportement intellectuel qui peut pérenniser la circulation des jetons, comportement qui a déjà influencé un bon nombre de marchés financiers qui détiennent des AMC (AMC Entertainment Holdings, Inc)  comme si c’était une cryptomonnaie.

Quelques événements marquants de bitcoin depuis deux ans

Si l’on remarque l’historique de prix du bitcoin, on constate que le cours du bitcoin augment au fil des mois. En 2020, une incertitude qui règne au sein de la totalité des marchés se fait ressentir.

  • 12 aout 2020, une entreprise de logiciel informatique côté en bourse investit 250 millions de dollars sur le Bitcoin. L’événement marquant dénote que pour la première fois, une entreprise d’une telle envergure décide d’investir dans le bitcoin. L’entreprise explique son action par l’anticipation d’une éventuelle déflation du dollar. Après cet acte, nombreux institutionnels se mettent à investir petit à petit.
  • 21 octobre 2020, Paypal, pionnier dans le paiement en ligne depuis les années 1990, annonce du jour au lendemain la possibilité d’introduire l’achat et la vente de cryptomonnaie sur leur plateforme. Acheter des biens et des services via Paypal avec du bitcoin ou toute autre cryptomonnaie est désormais accessible.
  • 16 décembre 2020, bitcoin franchit pour la première fois les 20 000 $. La cryptomonnaie est entrée dans une zone inconnue, les investisseurs ne savaient pas où cela allait mener au demeurant, il est connu que lorsque Bitcoin entre dans une nouvelle phase – appelée price discovery – il continue d’augmenter et de battre record sur record. C’est effectivement ce qu’il s’est produit pendant quelques mois. Le cycle haussier entre en marche, l’actif qui ne connait pas la crise prend de l’ampleur et une certaine valeur lui est attribuée.
  • 8 février 2021, Tesla investit 1,5 milliard de dollars sur le Bitcoin, ce qui représentait environ 10 % de la trésorerie de l’entreprise.
  • 16 février 2021, le BTC dépasse la ligne des 50 000 $.
  • 13 mars 2021, un an jour pour jour où le bitcoin était tombé à 3 800 $, le BTC dépasse pour la première fois les 60 000 $.

L’ascension fulgurante du bitcoin dénote tout son succès, il est littéralement passé de 3 800 $ à 60 000 $ en une année seulement.

La résistance du Bitcoin

Le bitcoin a probablement atteint sa vitesse de libération par rapport à la capacité des États à lui nuire au point de l’étouffer. Désormais caractérisé comme étant anti-fragile, le Bitcoin résiste a toute contre prérogative. Par exemple, lorsque les autorités chinoises ont interdit la cryptomonnaie et toutes les fonctionnalités et utilisations qui en découlent notamment le minage de jetons dans un communiqué rendu public ce 24 septembre 2021, les mineurs ont simplement fait leur valise et se sont installés ailleurs dans le monde et notamment au Texas.

Les mineurs sont ceux qui sécurisent le réseau bitcoin. Le Bitcoin a résisté à sa suppression dans un pays où sa propension était majeure, il est donc probable qu’il puisse affronter toute autre résistance.

Navi Finance

Avertissement : Navi Finance ne fournit pas de conseils financiers de quelque manière que ce soit. Nous ne vous recommandons pas d'investir de l'argent dans une crypto-monnaie ou un actif financier sans avoir effectué des recherches approfondies. Nous ne sommes pas responsables de vos décisions financières de quelque manière que ce soit.

Derniers articles de Featured Posts